vendredi 3 avril 2009

Fautes d'orthographe, contrefaçon et pédagogie de l'erreur


Ne pas bien connaître le français peut être un risque pour les réseaux mafieux qui travaillent dans la contrefaçon de produits de luxe.  Les responsables d'une imitation de champagne qui n'était que du vin mousseux italien en connaissent les conséquences. Les douaniers français ont pu repérer cette contrefaçon grâce, entre autres,  à une faute grammaticale du plus mauvais effet: "Maison fondé" écrit sur les étiquettes des bouteilles.
Depuis des années j'utilise les erreurs en classe comme une source d'apprentissage du français pour mes élèves. Cette pédagogie de l'erreur s'avère très utile en classe de FLE.
Voici le dernier texte travaillé en classe avec les élèves de 4º de ESO. Ils devaient trouver dix erreurs dans le texte et donner la forme correcte:

« Je suis passé deux semaines à Clermont-Ferrand, en Auvergne, chez la famille de mon correspondant. On a fais beaucoup de sports de montagne : j’ai allé faire du ski et on est aussi fait de la randonnée Un jour  on a allé  au Parc Vulcania.  J’ai beaucoup aimés la ville, la région et la famille. Mon correspondant est sympa, ses frères sont venu avec nous et ses parents nous sont invités à dîner. Je m’ai amusé beaucoup plus que l’année dernière où je suis  partit  en Angleterre. »

photo wvfonseca flickr cc

4 commentaires:

Boulicotte a dit…

Si je peux me permettre, on ne dit pas "chez la famille", mais plutôt "dans la famille" ou "chez quelqu'un" et ce n'est pas comptabilisé dans vos dix erreurs.

Mª José a dit…

Je me souviens de la pédagogie de l'erreur. L'erreur source de reflexion et de'apprentissage qui permet aux élèves de faire leur propre auto-évaluation et d'apprendre à apprendre

Merci José Mª, parfois c'est bien de rappeler qu'on apprend de nos erreurs

Anonyme a dit…

l'élève prifiterait mieux de ses erreurs . avec ce type de texte il sait qu'il y a des erreurs , il peut les trouver et les corriger mais celà ne l'empecherait pas de commettre les mêmes erreurs après.

aicha frm a dit…

on apprend par nos érreurs