lundi 29 janvier 2007

Millau

Le viaduc de Millau comme déclencheur d'activités en classe de FLE?
Pourquoi pas?

1. Aguichage:

A) Photos
Vue grand format 1
Vue grand format 2


B) Diaporama 1

C) Diaporama 2 (phases de la construction)

D)
Vidéo 1


Adresse alternative pour regarder la vidéo

Vidéo 2



2. Ressources:
Wikipedia
Eiffage
ViaducdeMillau
Via Michelin
3. Questionnaire:
1. Dans quel département se trouve Millau?
2. Dans quelle région se trouve ce département?
3. Quelle est la hauteur maximale du viaduc de Millau?
4. Quand a été inauguré ce viaduc?
5. Quelle est la longueur du viaduc?
6. Dans la vidéo on parle des "causses", qu'est-ce que c'est?
7. Prépare un voyage Madrid-Clermont Ferrand en passant par le viaduc: quelles villes et région françaises tu vas traverser?

Crédits: L'internaute, Site officiel, Architecture Portal, CRI Production

3 commentaires:

Eduardo a dit…

Lo más sorprendente del viaducto de Millau es la inteligencia con la que los franceses han preparado las instalaciones aledañas al puente para que la enorme cantidad de gente que pasa por él disfrute de su grácil silueta.

Yo, que soy un admirador declarado de las obras públicas, cuanto más gigantescas mejor, me quedé boquiabierto con este magnífico puente.

y también soy un admirador en la distancia de FLE d'Artifice y sus recursos educativos.

temps a dit…

L'idée est bonne dans son concept mais reste encore enfermée dans les anciennes coutumes.
En d'autres termes, elle reprend les techniques du passé à l'aide des outils du moment.
Ne pouvons nous pas imaginer un enseignement utilisant de nouvelles techniques ?
En exemple, utiliser les codes sources du dhtm comme base d'échange des concepts, ce qui permet de mieux présenter les concepts et les particularités des langues étudiées ?
Ou encore additionner plusieurs sens comme le visuel a l'auditif, ce qui permet à l'étudiant de se rendre compte ou il doit placer les accentuations dans un terme pour être compris ?
De plus souvent, ce n'est point le terme qui donne le sens à la phrase, mais sa forme de construction et ses intonations enfant de la subtilité de l'esprit humain ce qui implique la recherche permanente de nouveaux outils de communication pour être au mieux compris.
Cordialement

stagiaire a dit…

"Utiliser les codes sources du dhtm comme base d'échange des concepts"? Un exemple concret (un lien) d'utilisation de cette approche dans le domaine du FLE serait le bienvenu.

Un document vidéo comme celui montré dans le billet n'additionne-t-il pas "le visuel à l'auditif"?