vendredi 11 mars 2005

Pays à l’avant-garde du FLE sur Internet (2) : le cas de la France

Hier, j’ai commencé une série de notes pour commenter ce que je pense sur la situation du FLE et Internet dans les différents pays, je vous conseille donc de lire d’abord ce post. Je vais m’occuper aujourd’hui du cas français.

Au premier abord, je serais tenté de dire que les meilleurs sites FLE sur Internet viennent de France. C’est vers ce pays qui pointent la plupart des liens des autres sites FLE sur la toile. Malheureusement quantité ne fait pas qualité. Sauf quelques notables exceptions (par exemple Canal Rêve où l’on introduit de façon intelligente les aspects multimédia et surtout l’un des plus beaux sites FLE sur Internet: le(s) site(s) de Thierry Perrot et Anne Fournier Perrot, notamment Lexique FLE Bonjour de France et Polar FLE), la plupart des endroits français dans le monde du FLE sont trop « officiels ». Je veux dire par là, qu’ils donnent beaucoup d’information sur les modèles d’exploitation pédagogique des documents ou produits qu’ils proposent quand, d’après ma propre expérience, si un programme, une page ou un site sur Internet est attrayant on n’a pas besoin de donner davantage d’explications. Il y en a d’autres qui ne sont qu’un inventaire de liens qui nous dirigent très souvent vers d’autres sites qui ne sont que….d’autres inventaires de liens et ainsi de suite.

Le cas français le plus marquant à mon avis et celui de TV5 et sa section théoriquement réservé au FLE, c'est-à-dire, celle des enseignants du français. Je dois reconnaître qu’il s’agit d’un site bien fait, très professionnel, très bien présenté, avec beaucoup d’information mais dont je me sers rarement car la plupart des documents ne sont pas (ou difficilement) téléchargeables ou sont très éloignés des intérêts des élèves. D’autre part, une grande partie du site (plus de 20% ) est consacré au célèbres fiches pédagogiques des émissions. J’insiste : si un document est bon ne vous inquiétez pas pour son exploitation car là c’est le boulot du prof. Le comble vient avec la section musique où l’on trouve des centaines de vidéoclips (certains très intéressants)…. qu’on ne peut télécharger qu'à grand-peine (il faut savoir bricoler avec le navigateur et parfois un programme spécifique) et qui… sont incomplets car, dans la plupart des cas, il s’agit d’extraits. Si nous cliquons sur la section ressources nous allons découvrir que presque un tiers est consacré à… la liste bibliographique avec des liens vers… les sites des éditeurs. Heureusement cela est compensé par la base de donnés (incomplète) noosphère qui à un peu plus avoir avec le monde Internet qui intéresse les profs de FLE. Je pense qu'on a le droit de demander à une chaîne avec le moyens de TV5 des contenus FLE au moins du même niveau que ceux de la BBC.

Y a-t-il d’autres sites intéressants à commenter en France? Bien sûr ! Après tout il s’agit (comme c’est normal) du pays qui produit le plus grand nombre de pages sur ce sujet. Mais très souvent ils présentent les mêmes défauts que TV5 enseignants : trop d’information, peu de ressources réellement utiles pour les profs de FLE. Et... le défaut le plus grave à mon avis : des pages entières consacrées à l’énumération d’autres sites théoriquement (plus) intéressants.

À + tard !

Aucun commentaire: